Les premières graines au lac de Miquélou, à Graulet !

MiquelouCet après-midi à partir de 15 h, les «Incroyables Comestibles» invitent tous ceux qui le souhaitent à venir planter les premières graines sur le site du lac de Miquelou. À cette occasion, ils feront découvrir, en toute simplicité, leur action, à travers la présentation du lieu et des valeurs véhiculées par ce projet. Étant très accessibles et désireux de partager, les membres des Incroyables Comestibles échangeront avec plaisir sur le mouvement. Tout est donné, rien n’est vendu.

Cette journée «d’inauguration» s’inscrit dans la dynamique écologique et sociale portée par les Incroyables Comestibles, son but étant, le temps d’un dimanche, de créer une véritable cohésion sociale autour d’une seule et même chose : la terre. Chaque participant a le choix, soit il amène des graines, même des semis, ou bien dans l’autre cas les Incroyables Comestibles fourniront de quoi planter.

Le lac de Miquelou n’a pas été choisi au hasard, point de rencontre de nombreux Graulhetois, les Incroyables Comestibles ont su profiter de cet endroit pour installer leur potager partagé. Jeune ou moins jeunes, travailleurs ou retraités, parents, enfants ou célibataires, la journée «Ramène ta graine» est ouverte à tous. Pour l’occasion les membres prépareront de quoi grignoter sur place et seront heureux d’accueillir tous ceux quoi souhaitent venir, que ce soit pour participer, pour s’informer ou juste pour donner un sourire.

Traduit de l’anglais «Incredible edible», ce mouvement arrive tout droit du Nord du Royaume-Uni, de la ville de Todmorden, où il a démarré en 2008. Ce projet fut initié par les habitants. Devenues au fil des ans plus qu’un simple passe-temps ces cultures sont une véritable réponse à la crise. La coopération plurielle à tous les niveaux et l’autosuffisance sont les principales missions des Incroyables comestibles. Le mouvement ne cesse de se développer en France et dans le monde entier.

Article paru dans La Dépêche, le dimanche 28 avril 2013

La (R)évolution continue ! Étape 2 : Se nourrir

Dimanche 5 mai
à La Guinguette du Printemps à Lagarigue
« Planter ce que nous mangeons… On le fait ! »

Les Colibris vous invitent à découvrir ou à approfondir vos connaissances sur les enjeux de l’agriculture aujourd’hui.

Revolution ICÀ l’instar de l’étape 1 : « Localiser l’économie », découvrez les cinq actions citoyennes qui participeront à (R)évolutionner l’agriculture si chacun d’entre nous, à son échelle, s’engage dans l’aventure.

Alors, mangeons bio, local et de saison, cultivons nos propres jardins agroécologiques, créons des circuits courts, investissons dans une foncière qui soutient l’installation de paysans…

Nous vous donnons rendez-vous dimanche 5 mai  à Lagarigue avec les Incroyables Comestibles et les Colibris du Pays de l’Autan et semons, semons, semons à tout vent dans les rues de nos villes et de nos campagnes !

François Rouillay – Université de la Terre 2013

Voici en vidéo une synthèse de la présentation des Incroyables Comestibles par François Rouillay ce samedi 27 avril, lors de l’Université de la Terre 2013 à l’UNESCO …

L’Université de la Terre est un carrefour de réflexion et de débats, qui propose deux journées de découverte et d’échange ouverte à tous, sur les grands thèmes de société et d’environnement.

Rendez-vous de la connaissance, elle est un forum d’échanges entre les experts conviés et le public qui participe aux discussions. Ensemble, ils cherchent à réconcilier leurs intérêts respectifs au profit du bien-être des hommes et du respect des équilibres écologiques.

Le thème de l’Université de la Terre cette année est « Le Meilleur est à venir » et il y a eu 18 débats en tout ! Le programme 2013 est visible sur le site de l’Université de la Terre sur ce lien.

La Guinguette du Printemps

Du 20 avril au 26 mai 2013
« La Guinguette du Printemps »
revient à Lagarrigue

guinguette 2013 - affiche - webPar le biais du projet Guinguette du Printemps, l’association Mesclavie souhaite encourager le public à découvrir les associations locales, les acteurs socio-culturels et les artistes d’horizons différents, œuvrant pour le lien social, chacun à son échelle et selon ses moyens.

La Guinguette du Printemps souhaite apporter des alternatives face à des constats nationaux :

  • l’isolement moral et physique de l’individu,
  • la dégradation du lien et passation de savoir intergénérationnel
  • l’inégalité d’accès à l’art et à la culture.

Profitant de la venue du printemps , Mesclavie propose au public un lieu culturel et social de rencontre et de festivité dans le but de renforcer le lien social et d’offrir à tous la possibilité de passer un moment agréable.

Les week-ends Guinguette débutent le vendredi soir avec des concerts ou spectacles ( cf. programme ). Les samedis après-midi seront dédiés aux associations et à la découverte de leurs activités. Vers 19h, le public se verra convié à assister à un apéritif-spectacle, compte-rendu des ateliers ou représentations d’artistes. Et pour fêter dignement la fin de chaque journée à thème, un concert ou spectacle sera donné  par des artistes de la scène locale. Les dimanches après-midi seront dédiés à l’art, son histoire et ses techniques.

Ces journées Guinguette du Printemps sont ouvertes à tous permettant au plus grand nombre d’accéder à ces moments d’échange et de partage.


Réunion de présentation « Le Jardin des Tournesols »

Le mercredi 10 avril, à la Maison des Associations de Castres, une cinquantaine de personnes ont répondues présentes à l’invitation de Maryse Grand qui présentait un projet de jardin d’enfant alternatif « Le Jardin des Tournesols ».


Avec le soutien du groupe Colibris du Pays de l’Autan une équipe de travail constitué de personnes compétentes et motivées par ce projet a permis la réalisation de cette présentation qui s’est déroulée en 3 points :

  1. La présentation du projet par Maryse Grand
  • Parcours professionnel
  • Importance et enjeu de la petite enfance
  • Le projet : – donner les codes et les clés de ce monde de façon à ce que les enfants puissent l’appréhender.
  • Développer des valeurs émancipatrices telles que la coopération, le partage, la confiance, la joie, la responsabilité…..
  • Ce projet relie différents partenaires qui vont apprendre à travailler ensemble (enfants – parents – personnel éducatif – acteurs publics et privés)
  • « le jardin des Tournesols » « pépinière » avant-gardiste pour les 3-6 ans
  • Les pédagogies actives entre autre la pédagogie Montessori pour les apprentissages, et pour approcher et appréhender la nature et l’environnement
  • La communication bienveillante, et sa pertinence dans un projet d’éducation respectueuse de l’enfant, présenté par Madame Penez Corinne.
  • L’importance de l’alimentation santé et responsable en mangeant bio et le plus localement possible
  • L’expérience d’atelier trans-générationnels
  • Un espace ressources avec 2 orientations : l’une directement lié au jardin d’enfants à travers un espace parentalité et l’autre beaucoup plus large, fonctionnant comme un centre, un pôle d’éducation (autrement, alternatif) enfants/famille, avec divers professionnels, parents, institutions, associations,….. tournés vers l’enfant et la famille.
  • Projet collectif, participatif, avec la création d’un collectif pour travailler ensemble à sa réalisation et son fonctionnement. Cette gouvernance écologique, est enjeu majeur pour parvenir à articuler l’individuel et le collectif, le Je et le Nous, et d’apprendre à laisser émerger la sagesse collective, de manière à révéler la pleine puissance de chacun au sein d’un projet qui l’inclut et le transcende pour le bénéfice du bien commun.
  • « le Jardin des Tournesols » s’adresse à tous et de fait, la participation des parents se fera en fonction des revenus des familles et du quotient familial.
  1. Un moment d’échanges et de questions

    Durant ce temps, des questions d’ordres pratiques ont pu être abordées telles que : les horaires d’ouverture, la qualification du personnel, l’organisation du lieu…. ; des réflexions sur l’essentialité d’un tel projet pour nos enfants et des témoignages de soutiens ont également été exprimés. Lors de cet échange Christian Pillard représentant du CRESS (Chambre Régionale des Entreprises Sociales et Solidaires) a assuré son intérêt et son soutien pour un projet aussi innovant dans le département voire la région.
  1. Un temps convivial de partage et de rencontres

    Ce temps a permis des rencontres et des échanges entre personnes. Il a également été un temps de découverte autour d’espaces mis en place tels que l’espace pédagogie Montessori, l’espace Ateliers Nature, l’espace Education Bienveillante.

Le bilan de ce 1° rendez-vous est très positif :

  • Une bonne réception du projet par le public avec des réactions positives
  • Un projet de rencontre avec le CRESS –
  • Une dizaine d’inscriptions de personnes souhaitant s’investir sur le projet à différents niveaux.


Ce travail a été réalisé avec le soutien et le concours de : Camille, Elisa, Marion, Nicolas, Corinne, Brigitte, Magali et Juliette

Incroyables Comestibles à Albi …

Les premiers pas de l’abondance partagée sur le territoire d’Albi.

IC ALBI 01La (R)évolution Peas & Love des Incroyables Comestibles a démarrée dans le Tarn…

Avec Graulhet et Castres, c’est également partit à Albi pour pour transformer notre département en jardins d’abondance.

C’est simple, on plante, on arrose et on partage car l’abondance est le fruit du partage.

Lire ici l’article de la dépêche

Pour contacter les Incroyables Comestibles Albi, envoyez un mail ici !

Incroyables Comestibles à La Caulié …

Chacun fait sa part… En route pour l’Abondance !!!

bac valerieA La Caulié, c’est chez Valérie & Hugues que plus d’un millier de petites graines ont vues le jour dans une trentaine de bacs.

Choyées et bien arrosées, elles sont en train de grandir et prendre des forces, afin d’être bientôt partagées….

Quel magnifique travail de construction sur les bacs, et … décorés avec goût !

Bravo Valérie & Hugues !!!